Comment vérifier la pression de ses pneus ?

De nos jours, prendre les transports en commun peut donner plusieurs avantages. Cela permet entre autres de diminuer la pollution, de faire de l’économie en argent et en carburant, cela vous évite aussi de perdre du temps en cherchant des places de parkings, qui comme on le sait, sont de plus en plus bondés de nos jours.

Mais il se peut que vous ayez à prendre votre voiture pour faire un long voyage par exemple, ou il se peut aussi que vous ne soyez pas adepte des transports en commun pour des raisons personnelles. Si vous avez une voiture, il est primordial d’en prendre soin, car vous avez quand même dû investir une certaine somme pour son acquisition. Pour qu’elle dure plus longtemps, vous devez l’entretenir périodiquement en prenant le temps de vérifier tous les mécanismes qui font qu’elle est en bon état, du moteur jusqu’aux pneus.


Pourquoi prendre soin de ses pneus ?

Avant de sortir, surtout pour un long trajet, ou même si vous n’utilisez pas votre véhicule, il est toujours nécessaire de bien entretenir ses pneus. Pour ce faire, il faut veiller à ce qu’ils soient gonflés à une pression idéale. En fait, les pneus sont des éléments essentiels dans une voiture, car ce sont eux qui assurent son contact avec le sol.

Selon l’état des pneus, le véhicule peut facilement avancer ou au contraire aura de la difficulté à se déplacer. Leurs rôles sont aussi d’offrir la meilleure adhérence du véhicule par rapport au sol, d’amortir les vibrations et les chocs que la voiture peut rencontrer le long du trajet, de soutenir le poids de l’engin avec toutes les charges qu’il supporte.

Par ailleurs, les pneus idéalement gonflés améliorent le freinage et réduisent la consommation de carburant. Ainsi, des pneus en piteux états n’assureront pas leurs rôles et peuvent même entraîner des accidents.

Utilisation d'un manomètre

Le rôle de la pression des pneus

La pression d’un pneu se définit par la quantité d’air qui se trouve en son sein. Comme on l’a déjà dit, la pression est une composante essentielle qui entre en compte dans la performance d’un véhicule ainsi que dans la sécurité de celle-ci. De la pression appliquée à un pneu augmente ou réduit sa durée de vie.

La pression des pneus change en fonction de l’altitude et de la température. Ainsi, la pression des pneus augmente si le véhicule monte en altitude, il en est de même quand la température ambiante augmente. Ainsi, cette pression est à ajuster selon ces paramètres, par exemple, il faut l’augmenter quand il fait froid, ou la diminuer en temps de chaleur. Le gonflage des pneus aura un effet sur la bande de roulement, la tenue de route et la durée de vie.

Installer un capteur TPMS sur son véhicule en moins de 5 minutes​

Un pneu surgonflé : vous pouvez optez sur ce choix si vous voulez gagnez en vitesse. Mais faites attention, car la surface de contact avec le sol diminuera, ce qui fait que la tenue de route sera moins parfaite et la voiture difficile à manier. De ce fait, vous aurez plus de mal à freiner et à changer de direction. En plus, vous ressentirez toutes les imperfections de la route c’est-à-dire votre voiture rebondira à la moindre bosse. D’autre part, la partie centrale de la bande de roulement s’usera vite, car elle est plus sollicitée. Puis, le risque d’aquaplanage sera plus élevé si vous conduisez en temps de pluie. Tous ces facteurs auront des conséquences néfastes sur le pneu qui s’usera plus vite.

Un pneu sous-gonflé : comme pour le surgonflage, un pneu sous-gonflé s’usera aussi prématurément si on n’y prend pas garde. Il aura un effet sur votre porte-monnaie, car comme la surface de roulement augmente, le véhicule consommera plus de carburant pour donner un coup de pouce au moteur. La tenue de route sera aussi affectée et votre capacité de freinage sera réduite. Le flanc et la bande de roulement se déformeront aussi plus vite et le risque de surchauffe et d’éclatement se multipliera, ce qui peut entrainer un accident.

L’idéal est de trouver un compromis entre les deux. Un pneu bien gonflé s’usera moins vite et vous offrira tout le confort de conduite dont vous aurez besoin. Le risque d’accident sera ainsi réduit.

Trouver la bonne pression pour ses pneus

Pour avoir une idée sur la pression idéale pour vos pneus, il vous faut seulement vous référer à la pression correcte indiquée par leurs concepteurs. Vous pouvez trouver ces indications dans le carnet de votre véhicule ou à l’intérieur même de votre voiture, sur la portière, la boîte à fusibles ou le réservoir de carburant. Sachez aussi que la pression à appliquer à vos pneus peut aussi dépendre de la matière dont ils ont été fabriqués, du poids de votre véhicule et des charges qu’il doit supporter, ou même la route à emprunter.

Mais surtout, ne mettez pas plus de 1 bar aux pressions maximale et minimale indiquées par les constructeurs. Dites-vous qu’une mauvaise pression est synonyme d’une défaillance de sécurité. Et comme la pression des pneus peut varier rapidement, il vaut mieux effectuer une vérification au moins une fois tous les mois (vous pouvez vous équiper d'un kit tpms qui permet d'accéder à la pression de ses pneus en temps réel depuis l'intérieur de son véhicule sur un petit écran de contrôle). Cette vérification est obligatoire si vous devez effectuer un long voyage, il en va de votre sécurité. Et n’oubliez pas de faire de même pour votre pneu de secours.

Avant de vous lancer dans cette tâche, soyez d’abord sûr que vos pneus soient froids. Si vous avez roulé longtemps, vos pneus seront plus chauds, laissez-les d’abord se refroidir à température ambiante, au moins trois heures. Sachez que si vous n’avez pas le choix et que vous devez gonfler vos pneus quand ils sont encore chauds, mettez 0,3 bars de plus par rapport à la pression idéale indiquée par les concepteurs. Puis revérifiez quand vos pneus sont froids.

Pour connaitre la pression de vos pneus et la rectifier, il vous faut l’aide des matériels suivants :
des jauges de pression ou manomètres. Ces outils contrôlent le volume d’air présent dans chaque pneu. Ils sont de différents types, et les manomètres de poche vous suffiront amplement à effectuer le contrôle chez vous. Ils vous donneront des valeurs plus précises que ceux présents dans les stations de service.

Les compresseurs d’air qui vous permettront de gonfler rapidement vos pneus. Prenez-les avec un embout qui correspond aux valves de vos pneus. Par ailleurs, ils sont à combiner avec des manomètres indépendants, car en général leurs jauges sont moins précises.

Installer un capteur TPMS sur son véhicule en moins de 5 minutes​

Comment faire ?

Avec de bons matériels et un peu d’entrainement, il vous faudrait seulement dix minutes environ pour vérifier la pression de vos pneus. Pour ce faire, trouvez d’abord la valve d’un pneu et dévissez le capuchon de protection. Insérez-y l’embout de votre jauge ou testeur de pression. Lisez le chiffre qui s’affiche sur l’écran ou le cadran. Comparez ensuite ce chiffre à celui conseillé par les concepteurs puis procédez aux rectifications s’il le faut.

Si le pneu est surgonflé, faites sortir un peu d’air en actionnant le levier qui se trouve sur le manomètre, ou à défaut, appuyez sur la valve, puis revérifiez. Si le pneu est sous-gonflé, rajoutez de l’air grâce au compresseur pour augmenter la pression, et revérifiez de nouveau. Quand vous arrivez à la bonne pression, remettez en place le capuchon de protection. Enfin, répétez la même opération pour les trois derniers pneus et pour votre roue de secours.

De nos jours, les nouveaux véhicules sont équipés d’un TPMS ou Tire Pressure Monitoring System. C’est un système qui permet de contrôler automatiquement la pression de vos pneus, donc permet d’augmenter votre vigilance plus facilement. Ainsi, votre sécurité sur la route sera améliorée et vous aurez plus de contrôle sur votre véhicule.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments

Leave a Reply: